Hygiène Rurale

Rodilon® Top Bloc, un rodonticide adapté au milieu agricole

Actuellement, les rodonticides les plus largement utilisés sont des anticoagulants, en raison de leur grande efficacité. En France, plusieurs centaines de rodonticides sont enregistrés. Récemment Envu a mis sur le marché Rodilon® Top Bloc. Alors, en quoi cette formulation est-elle intéressante pour les éleveurs et le milieu agricole en général ?

Print page

Les anticoagulants provoquent des hémorragies internes. Lorsqu’un animal ingère une dose létale, il ne meurt pas instantanément, mais quelques jours plus tard. Cet effet retard évite le « rejet » de l’appât de la part de la population de rongeurs. Tous les appâts rodonticides ne sont pas identiques. Ils peuvent être différents sur leur apparence ou leur appétence. Ils sont surtout différents du point de vue du « poison » qu’ils contiennent, ce que l’on appelle la matière (ou substance) active. Il y en a de plus ou moins puissants. En milieu agricole, où la sécurité sanitaire est de la plus haute importance, il peut être intéressant d’utiliser un rodonticide puissant pour éradiquer les populations de rongeurs le plus vite possible. Mais comment mesure-t-on cette puissance ?

 

// Rodilon® Top Bloc, un rodonticide puissant à base de brodifacoum

Pour mesurer le potentiel d’une matière active, on utilise un paramètre appelé DL 50 (Dose Létale 50). La DL 50 se définit comme la quantité de matière active nécessaire pour tuer la moitié d’une population de rongeurs. Les valeurs DL 50 sont utilisées comme indicateurs de la toxicité aiguë du rodonticide. Ainsi, plus elle est basse, plus la matière active est puissante, et donc efficace.

Il existe des différences notables entre les matières actives, le brodifacoum étant la plus puissante de toutes. C’est la matière active la plus puissante des rodonticides anticoagulants dits de deuxième génération pour laquelle aucune résistance n’est connue à ce jour. La mort survient soudainement quelques jours après l’ingestion de la dose létale. Contrairement à d’autres anticoagulants moins puissants, une dose létale de brodifacoum peut être ingérée lors d’une seule prise alimentaire.

Rodilon® Top Bloc est un appât qui contient du brodifacoum. Très puissant, il est capable d’éliminer les populations de rongeurs avec des quantités moindres de produits. Le brodifacoum est recommandé pour le contrôle des rats (Rattus norvegicus et Rattus rattus), des souris (Mus musculus) dans les lieux habités, les zones industrielles, les entrepôts agricoles et forestiers.

 

// La formulation en bloc extrudé particulièrement intéressante du Rodilon® Top Bloc

La formulation du rodonticide est tout aussi importante que la matière active. Les appâts doivent être très attractifs pour le rongeur. Ainsi, une fois qu’on a identifié la matière active la plus efficace pour un usage dans les bâtiments d’élevage, il faut choisir le meilleur appât. Le meilleur appât sera celui qui a la meilleure recette et qui sera le plus appétissant pour le rongeur.

Les anticoagulants sont disponibles sous forme liquide, en pâte, en grains, en granulés, en blocs de paraffine et en mousse. Pour éviter d’éventuelles intoxications secondaires et garantir que le produit ne soit pas transporté, il est préférable d’utiliser des « blocs de paraffine ».

Les blocs de paraffine sont aussi recommandés pour les extérieurs et les zones humides. Ils contiennent un mélange de céréales et de farines de première qualité alimentaire. On y ajoute une cire spécialement conçue qui lie les ingrédients entre eux et assure une excellente résistance à la lumière et à l’humidité. En résulte un appât de grande appétence qui a une durée de vie longue et un coût réduit.

Rodilon® Top Bloc a un design de bloc idéal, qui est pratique et facile à manipuler. Prêt à l’emploi, il suffit de déposer des blocs dans des stations d’appâtage sécurisées pour éviter sa dispersion. Son orifice central permet une meilleure prise en main et une fixation plus sûre dans les postes d’appâtage pour une utilisation simple dans les endroits sensibles. De plus, il est très attrayant car il présente un plus grand nombre de bords, ce qui permet également une observation facile des consommations et donc une détection des rongeurs.

Rodilon® Top Bloc est un bloc extrudé c’est-à-dire que l’ensemble des ingrédients qui le composent sont passés à travers une matrice perforée. Cette méthode de fabrication sans chaleur ni compression extrême n’endommage ni les céréales ni la substance active contrairement aux blocs qui sont moulés. Cela permet également d’avoir une proportion plus grande de céréales et moins de paraffine ce qui augmente l’appétence du bloc.

 

// Utiliser correctement Rodilon® Top Bloc

Rodilon® Top Bloc convient à tous les lieux infestés et supporte les conditions extrêmes : la chaleur, l’humidité, les moisissures, la poussière... Il est donc idéal pour une utilisation dans les locaux d’élevage, les entrepôts, aux abords de bâtiments et même dans les caves.

Cependant, les anticoagulants sont dangereux pour les autres mammifères et aussi pour les oiseaux, les reptiles et les invertébrés. Dans un traitement de dératisation, en particulier en milieu agricole, il faut donc respecter les recommandations suivantes.

  • Les appâts doivent être à l’intérieur de postes d’appâtage sécurisés et toujours couverts et dissimulés. Ils doivent être répartis en points séparés d’environ 5 mètres, couvrant complètement la zone à traiter.

  • Placez 100 g à 200 g de produits pour des rats, et 20 g à 40 g pour des souris dans chaque station, en les fixant correctement et en portant toujours des gants lors de la manipulation.

  • Réalisez un suivi adéquat des postes d’appâtage : inspectez et réapprovisionnez les postes d’appâtage quelques jours après la première application (pour les souris : tous les 2 à 3 jours au minimum ; pour les rats : 5 à 7 jours après) puis une fois par semaine tant que l’appât est consommé.

  • Au-delà de 35 jours de traitement, il faut évaluer le statut de l’infestation et de l’efficacité du traitement. Si on constate une consommation des appâts après 35 jours et qu’on n’observe pas une réduction de l’activité des rongeurs, il faut en déterminer la raison.

  • Lorsque la population de rongeurs est contrôlée, collectez tous les appâts restants et éliminez-les en tant que déchet dangereux.

  • Envisagez des mesures de lutte préventives (combler les trous, retirer autant que possible les aliments et boissons…) pour améliorer l’ingestion du produit et réduire le risque de nouvelle infestation.